Le CIL, réseau d’associations catholiques laïques, condamne l’acte de barbarie qui a eu lieu ce 26 juillet dans le diocèse de Rouen et se sent touché au cœur de sa propre foi. Mais il se refuse à entrer dans la médiatisation excessive de l’événement, pour se concentrer, à l’inverse, sur les suites à donner par tous les hommes et femmes, catholiques ou pas, qui vivent dans notre société multiculturelle.

Les appels à la raison, l’ouverture aux autres convictions, la tolérance envers tout autre être humain et l’exercice de l’esprit critique sont entrés en résonance avec le vécu récent du CIL.

Forts de notre travail d’évaluation, de remise en question et de changement réalisé récemment, nous sortons aujourd’hui avec un esprit nouveau, une dynamique renouvelée, une volonté de tendre des ponts vers les autres communautés laïques confessionnelles, vers la laïcité organisée, vers les autres religions, vers tous les acteurs de la société civile qui pensent qu’une société meilleure, philanthropique et réfléchie peut exister.

Nous souhaitons donc relayer ces appels d’ouverture au sein de notre réseau et parmi tous les acteurs associatifs. Nous nous associons à tous ceux qui aujourd’hui prônent le dialogue, la rencontre et la construction collective.

Au-delà de toutes ces aspirations, nos pensées vont vers les victimes et vers les proches de toutes ces victimes qui depuis plusieurs mois s’accumulent partout dans le monde et causent une tristesse et des souffrances infinies autour d’eux. Nous souhaitons surtout pouvoir offrir un message d’espoir, de paix et d’amour pour la suite, afin d’éviter la spirale négative et de tenter de faire fructifier le bonheur et l’amour autour de nous.

Communiqué du C.I.L. – Responsable: Stéphane Houbion 0479/28.10.32 – 28.07.2016